Médecine esthétique : Douche écossaise pour vos rondeurs !

Une idée du bonheur
27 mars 2019

La graisse n’aime ni les hautes ni les basses températures. D’où l’intérêt de mener la bataille par le froid ou le chaud. Deux solutions non invasives, testées au Centre Laseris, s’imposent :

La cryolipolyse (Zimmer) qui va mettre à mal vos formes indésirables en les soumettant à des températures pouvant atteindre jusqu’à -10 degrés. Quant à la dernière génération de radiofréquence TruSculpt iD (Cutera), elle va s’attaquer à vos rondeurs en les exposant à une chaleur pouvant aller jusqu’à 47 degrés avec, en bonus, une action sur la fermeté de la peau.

Les miracles n’existent pas !
Ces deux traitements ont pour objectif de diminuer votre graisse de 20 à 30% mais ne sont en aucun cas comparables à des actes chirurgicaux tels que la liposuccion ou la lipoaspiration. Ils sont parfaits pour améliorer les contours d’une silhouette en s’attaquant aux bourrelets sous cutanés, mais n’ont pas d’effet sur la masse graisseuse viscérale. Les importants IMC ont tout intérêt à commencer leur amincissement par un régime avant de se lancer dans cette entreprise esthétique.

Quelle technique choisir ?
Avec la cryolipolyse, les amas disgracieux sont aspirés par la machine (Zimmer) et maintenus ainsi au froid durant une heure. Quant à la radiofréquence de TruSculpt iD, des électrodes sont posés sur les endroits à traiter par la chaleur et d’autres dans le dos afin que les ondes traversent votre corps et ne s’y installent pas! Ce traitement de seulement 15 minutes est idéal pour les personnes toujours pressées. Me sentant personnellement plus Viking que Méditerranéenne, j’avoue une préférence pour le froid, mais il semblerait que je sois la seule à ne pas trop apprécier la chaleur !

La cryolipolyse est plus adaptée à un public jeune dont la peau est encore élastique. L’âge n’épargnant personne et la loi de la gravité finissant toujours par nous rattraper, le Trusculpt iD convient mieux aux hommes et femmes plus matures grâce à son action sur la tonicité cutanée.

Des résultats à partir de 3 mois
Je ne peux vous parler que de ceux de la cryolipolyse avec laquelle j’ai le recul nécessaire de plus de trois mois pour juger de son efficacité. Il ne faut pas s’attendre à une intervention divine, mais les zones traitées (je vous épargnerais les détails de mon anatomie grassouillette) sont plus lisses et moins dodues. C’est exactement ce que je recherchais. Petite précision, les graisses fermes ont obtenu de meilleurs résultats que les parties plus molles (intérieur des cuisses et des bras). La cryolipolyse n’ayant pas d’action particulière sur la fermeté de la peau, j’espère obtenir plus d’effets sur ces zones sensibles avec TruSculpt iD. Je vous dirai tout dans quelques mois, juste avant d’enfiler mon tout petit, petit bikini….

TruSculpt iD : l’heure de vérité !
Début juin, rendez-vous au Centre Laseris pour évaluer la situation, quatre mois après mes séances de TruSculpt iD. A moi la pesée et les mesures de mes rondeurs! Ce que je ne vous ai pas précisé, c’est que j’ai également traité la zone des cuisses, en plus de celle du ventre. De plus, j’ai aussi profité de l’occasion pour intensifier mes séances de sport et limiter les écarts alimentaires. Si on décide de prendre soin de sa silhouette, autant mettre toutes les chances de notre côté, sans toutefois arrêter de vivre et virer à l’obsession. Le verdict est convaincant : -2,5 cm sur la cuisse droite et -1 cm sur la gauche. Cette technique semble bien plus intelligente qu’elle n’y paraît : elle a compensé mon asymétrie ! En effet, selon les résultats, le côté droit s’est plus aminci que le gauche et il s’avère que mon côté droit est plus dodu que l’autre ! Quant au ventre, je me prononcerai uniquement sur mon constat personnel car les mesures ont été effectuées par deux personnes différentes et ne sont malheureusement pas comparables.  Cependant, j’ai constaté clairement un affinement de mon tour de taille et mes abdominaux sont nettement plus dessinés qu’avant.

Itsi bitsi tini ouini, tout petit, petit bikini
Si vous pensez que je vais vous permettre de juger sur la bête en costume de bain, vous vous mettez le doigt dans l’œil ! Trève de plaisanterie, la seule chose que je puisse vous dire, c’est que pour la première fois de ma vie, j’ai osé porter une robe moulante et que les compliments ne se sont pas fait attendre… Alors pourquoi se priver d’un petit coup de pouce !

Robe Impérial, achetée AUX 1001 MERVEILLES au Rotillon 2 à Lausanne.

Pour plus d’informations : www.laseris.ch

Laseris
Centre de Laser de dermatologie esthétique et médicale
Dr Daniel Perrenoud
Boulevard de Grancy 1
1006 Lausanne

021/601 09 00